L’alliance du smart working et de la maternité

Comment la technologie aide les entreprises à soutenir leurs employés à l’arrivée d’un nouveau-né

Smart working e maternità

Que se passe-t-il au bureau lorsqu’une employée tombe enceinte ? Ce devrait normalement être un moment de joie. Mais au lieu de cela, l’inquiétude prend le dessus : comment le patron réagira-t-il à la nouvelle ? Que se passera-t-il quand la salariée partira en congé de maternité pour s’occuper de son nouveau-né ? Sera-t-elle capable de retourner au bureau et de travailler dans les mêmes conditions qu’avant sa grossesse ? Sera-t-elle obligée d’abandonner ses objectifs de carrière ?

Selon le Bureau International du Travail (BIT) qui œuvre depuis plus de 70 ans pour la protection de chaque travailleur, les femmes du monde entier craignent toujours une grossesse de peur de perdre leur emploi ou d’être sanctionnées.

Il est difficile de faire disparaître l’idée que “carrière” et “maternité” ne peuvent pas aller de pair.

De nombreux pays ont ratifié les conventions de l’OIT sur la protection de la maternité, mais les femmes enceintes continuent d’être victimes de discrimination sur le lieu de travail.

Quelques données *:

  • En Italie, au moins 800 000 salariées ont déclaré avoir été forcées de démissionner parce qu’elles étaient enceintes, notamment après avoir été obligées de signer des lettres de démission sans préavis. 
  • Au Kenya, certaines femmes sont obligées de signer des accords qui promettent de ne pas tomber enceintes.
  • Au Honduras, les femmes de ménage sont régulièrement invitées à se soumettre à un test de grossesse lors d’une recherche d’emploi ou pour continuer à occuper un poste.
  • La Commission des droits de la personne de la Saskatchewan au Canada a déclaré qu’une plainte sur dix pour discrimination au travail est liée à la grossesse.
  • Les discriminations liées à la grossesse aux États-Unis ont augmenté de 35% au cours de la dernière décennie.
  • Depuis 2001, les tribunaux américains ont versé 150 millions de dollars de dommages-intérêts dans des affaires de discrimination pendant la grossesse.
  • Une étude britannique a révélé que 22 000 femmes se disaient défavorisées au travail en raison de leur grossesse ou de leur congé de maternité.
  • Les deux tiers des jeunes femmes arabes restent en dehors du marché du travail en raison des lois sur la discrimination fondée sur le sexe et du manque de solutions de garde d’enfants.

La protection de la maternité est un droit humain fondamental et un sujet crucial des politiques mondiales du travail et de la famille. Il est essentiel de promouvoir la santé maternelle et infantile et de prévenir la discrimination à l’égard des femmes sur le lieu de travail.

Réfléchissez : qu’arriverait-il à vos employés et à votre entreprise s’ils pouvaient parfaitement équilibrer leur engagement en tant que mères et choisir un congé de maternité confortable afin de pouvoir reprendre sereinement le travail ?

Grâce à l’UCC, cette opportunité est une réalité que de nombreuses entreprises promeuvent déjà.

Statut de présence, chat, partage d’écran, appels et vidéoconférences : ces fonctionnalités s’adaptent à une meilleure gestion de la vie et du travail car elles fonctionnent partout et tout le temps. Les seuls prérequis sont une connexion Internet et un PC (ou même un smartphone).

Les femmes qui ont accouché peuvent s’occuper de leur progéniture et revenir progressivement travailler sur leur ordinateur, à la maison. Elles ont le libre choix quant à la gestion de leur temps de travail, pendant ou avant la fin de leur congé maternité. Si celles-ci souhaitent conclure ou avancer sur un projet, elles peuvent le faire de chez elles.

Elles sont désormais libres de choisir : travailler intelligemment à la maison, à côté du berceau du bébé, et gérer leur temps pour s’occuper du nouveau-né, prendre soin d’elles et de leur carrière.

Elles sont libres de décider.

Et il en va de même pour les pères également Les pères jouent un rôle plus actif dans la prestation de soins : il s’agira probablement de l’un des développements sociaux les plus significatifs du XXIe siècle.

Comme les mères, les pères peuvent concilier leurs vies et travailler grâce aux systèmes UCC.

Trouver un équilibre entre la naissance d’un enfant, la construction d’une famille et le travail permet d’avoir des employés heureux, et qui dit employés heureux signifie une meilleure productivité et donc une meilleure qualité de leur travail au quotidien.

La technologie vise à améliorer la société. Et les communications unifiées sont un excellent outil pour atteindre cet objectif.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
Social Sharing
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.