Le télétravail avec une connexion Internet lente

Smart Working with Slow Internet

Six conseils pour travailler efficacement au-delà de votre débit de connexion

Vous avez désormais le feu vert pour aller de l’avant avec le télétravail. Votre employeur vous a donné le feu vert, votre technologie de travail à distance est prête et vous avez même créé un bureau à domicile totalement professionnel.

A tout point de vue, il devrait être bon de se lancer dans le travail à domicile !

… N’est-ce pas ?

Malheureusement, il y a peut-être un dernier obstacle sur votre chemin : une connexion internet terriblement lente.

Pour un grand nombre de télétravailleurs, la lenteur de leur connexion internet est un obstacle qui échappe tout simplement à leur contrôle. Vous vivez peut-être dans une région rurale où les lignes câblées ne sont pas les plus fiables. Ou peut-être que les fournisseurs d’accès Internet de votre région ne fournissent tout simplement pas un bon service. Quoi qu’il en soit, il est frustrant de constater que vous essayez d’aller de l’avant dans votre situation professionnelle, alors que ce facteur essentiel qui est votre connexion vous bloque le chemin.

Alors, cela signifie-t-il qu’il ne vous reste plus qu’à retourner au bureau ou d’arrêter complètement de travailler ?

Bien-sûr que non !

Prenez simplement note de ces conseils, vous serez en mesure de maîtriser votre télétravail, même en restant ralenti par les plus bas débits internet.

1. Limitez votre utilisation des médias en streaming

Nous sommes nombreux à travailler mieux avec un album, un podcast ou une vidéo YouTube en arrière-plan.

Le problème, c’est que ces sources de divertissement vont faire peser une pression non négligeable sur votre bande passante. En fonction de la qualité de votre connexion, ces données pourraient vous coûter cher pour maintenir votre présence en ligne.

Si vous devez apparaître en ligne pour le travail, assurez-vous d’abord que votre connexion ne soit pas rongée par un excès de médias en continu. Et si vous devez absolument mettre une vidéo en ligne, vous devrez réduire la qualité d’un niveau ou deux.

2. Créer une planification d’utilisation d’Internet

Comme précisé précédemment, toute autre personne connectée à Internet ralentira nécessairement votre connexion déjà peu rapide.

Il est évident qu’on ne peut rien y faire si ces autres utilisateurs sont également des  télétravailleurs. Mais s’ils ne font que surfer sur le web, il vaut mieux contrôler l’usage qui en est fait.

Pour toute navigation non essentielle, établissez une planification limitant qui peut utiliser Internet et quand. Cela peut être aussi simple que de dire que ceux qui ne sont pas en télétravail ont droit à quelques heures d’utilisation d’internet, au maximum, ou aussi complexe que de spécifier quels types d’utilisation d’internet sont acceptables, comme par exemple interdire les jeux en ligne mais autoriser la diffusion de vidéos de qualité réduite en continu.

En réalité, les détails de cette planification peuvent et doivent être adaptés à votre foyer. La seule constante dans le processus est de la maintenir cohérente et de la faire appliquer. (Et ne tolérez pas les plaintes – il existe des sources de divertissement hors ligne, après tout !)

3. Disposer de plusieurs méthodes de transfert de fichiers

Il est frustrant de constater que l’email seul n’est pas un moyen fiable d’envoyer ou de recevoir des fichiers lorsque la bande passante est limitée. Parfois, la connexion peut complètement s’interrompre si vous essayez d’envoyer une pièce jointe sur un serveur d’emails. Pire encore, le problème peut persister même après que vous ayez essayé la solution “garantie” d’un forum technique – vous laissant assis là, coincé avec ce document important non envoyé.

Pour éviter ces catastrophes, vous avez vraiment besoin d’un service de partage de fichiers de sauvegarde. Il peut s’agir d’un site de téléchargement ou d’un outil UCC, mais dans tous les cas, il est essentiel de disposer d’un moyen supplémentaire d’envoyer des documents au cas où la connexion ne serait pas optimale. Après tout, en période de stress, il est beaucoup plus facile de se tourner vers un moyen de secours que de passer le web au peigne fin pour trouver une solution.

4. Dialoguer au moyen de cet appel VoIP ou de cette vidéoconférence

Si la VoIP et la vidéo ont évidemment leurs avantages, ceux-ci ne sont malheureusement pas possibles si votre FAI ne peut pas suivre le rythme des demandes de bande passante.

En clair, cela signifie que lorsqu’il est temps de passer un appel de groupe ou une vidéoconférence, il vaut mieux vous connecter tout simplement via votre forfait mobile.

Bien sûr, cela signifierait que l’on perdrait le volet visuel de la conférence. Mais étant donné qu’il n’y a pas de vidéo ou pas de connexion du tout, c’est un petit prix à payer dans ces circonstances.

5. Éviter les zones non couvertes

Ce conseil sera probablement familier à la plupart des utilisateurs de WiFi – mais pour les moins expérimentés, il est important de se rappeler que la couverture sans fil n’est pas toujours uniforme dans toute la maison. Dans les grands espaces, on se retrouve souvent dans des “zones non couvertes” : des zones où la connexion est relativement lente, voire complètement coupée.

Il est préférable d’éviter ces spots dans toute situation de télétravail, mais c’est un avertissement qui sonne doublement vrai pour ceux d’entre nous qui ont des connexions plus lentes. Avant de vous installer dans un endroit particulier pour effectuer votre travail à distance, assurez-vous d’abord que votre Internet y est stable. N’oubliez pas qu’une connexion constante est ce qui, en fin de compte, fera ou défera la faisabilité d’un espace de bureau pour un télétravailleur.

6. Envisager une connexion filaire ou limitée

Il est temps de s’attaquer à une vérité dérangeante concernant le WiFi : il sera toujours plus lent qu’une connexion câblée.

Ce n’est pas une raison en soi pour abandonner complètement les connexions sans fil, évidemment. Mais c’est un facteur important à considérer si votre bureau à domicile doit tenir compte de la lenteur de l’internet. Même s’il est agréable de garder une certaine distance avec votre modem, cela peut être un luxe inabordable si cela fait basculer votre réseau dans la voie lente.

Vous pouvez également vous demander s’il est nécessaire que vous soyez en ligne pendant toute la durée de vos heures de travail ou si vous n’avez besoin de votre connexion que pour partager des résultats. Si votre connexion est particulièrement lente, il est utile de parler à votre équipe et de déterminer la fréquence à laquelle vous devez être en ligne. Ainsi, vous pouvez réserver l’utilisation des données pour les moments les plus essentiels du téléchargement au lieu de l’étendre sur toute une journée de maintien de votre présence en ligne.

Pour plus de conseils sur la gestion du matériel, des logiciels et même de la vie de bureau, abonnez-vous pour recevoir notre magazine gratuitement !

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 3,50 out of 5)
Loading...
Social Sharing
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •