Le WebRTC, une composante essentielle de la VoIP et de l’UCC

Pourquoi votre système de communication a-t-il besoin de cette technologie web essentielle ?

WebRTC, a Critical Component of VoIP and UCC

L’efficacité de toute solution de collaboration et de communications unifiées dépend des éléments qui la composent. En tant que principal canal de données de votre organisation vers vos clients et collègues, votre système VoIP doit disposer de composants technologiques intelligents pour fonctionner de manière sûre et efficace.

Mais comment déterminer un élément aussi important, surtout si vous n’avez pas de connaissances techniques approfondies ? L’un des moyens les plus simples est de vérifier si la solution utilise le WebRTC, un composant très efficace pour la technologie VoIP.

Pour des raisons plus importantes, ce post vous emmènera dans une plongée profonde dans le WebRTC et son fonctionnement.

Qu’est-ce que le WebRTC ?

Abréviation de “Web Real-Time Communications”, le WebRTC est une technologie Internet qui a été créée en 2011. La technologie elle-même est une collection d’APIs Javascript, ou de fonctions et de commandes créées à partir du code existant dans les navigateurs web. Son but est de collecter les données saisies par les utilisateurs, puis de transférer ces informations directement à une seconde partie contactée.

En particulier, le WebRTC est un logiciel libre, ce qui signifie que tout le monde peut le compléter, le développer ou l’utiliser gratuitement. C’est une excellente nouvelle pour les développeurs, car le WebRTC est extrêmement utile pour créer une grande variété d’outils de communication Web.

La raison principale en est sa facilité d’utilisation. Comme indiqué précédemment, le WebRTC permet la collecte et le transfert instantanés de données, ce qui en fait un moyen très efficace d’établir des communications en ligne. S’il est principalement connu pour le streaming vocal et vidéo, il peut également échanger d’autres données telles que du texte ou des fichiers.

Toutefois, ce qui est particulièrement innovant avec le WebRTC, c’est qu’il fonctionne entièrement en tant que composant web propre. Qu’il s’agisse d’envoyer ou de recevoir des informations, cette technologie se charge toujours de l’opération elle-même, sans plugins supplémentaires. Cela signifie que lorsqu’une application utilise le WebRTC, elle n’aura jamais besoin d’installations supplémentaires pour effectuer des communications en temps réel.

Un autre avantage important est que le WebRTC gère les transferts de données par le biais de connexions en peer-to-peer. Plutôt que d’aller vers un serveur, les informations circulent directement d’un utilisateur à l’autre. Cela augmente encore sa facilité de développement et d’utilisation en simplifiant le processus de communication dans son ensemble.

Le WebRTC pour les applications depuis le navigateur

Il n’est donc pas surprenant que l’un des principaux avantages du WebRTC soit de permettre aux solutions de VoIP ou même aux applications d’appel vidéo de fonctionner directement dans le navigateur.

En d’autres termes, un grand nombre de services UCC et VoIP doivent être téléchargés et installés pour fonctionner. Or, cela peut souvent créer une expérience utilisateur moins intuitive. Si vous n’utilisez l’UCC que pour une réunion vidéo occasionnelle, il peut être ennuyeux de lancer une application supplémentaire chaque jour. De même, si vous travaillez dans votre navigateur, passer de celui-ci à un autre programme vous fait perdre du temps et vous déconcentre.

​​Mais avec le WebRTC, les utilisateurs n’ont pas à s’embarrasser de ces processus fastidieux. La nature de cette technologie signifie que toutes vos communications se déroulent directement dans le navigateur, dès que vous vous connectez.

Comme le WebRTC fonctionne grâce à un codage web fondamental, cette commodité s’étend également à tous les principaux navigateurs. Google Chrome accepte facilement tout contenu WebRTC, tout comme Mozilla Firefox, Safari et Microsoft Edge. Il en va de même pour les navigateurs mobiles, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’une application mobile distincte pour utiliser ces outils en déplacement.

Le WebRTC et la sécurité

Compte tenu de la fréquence des cyberattaques visant les systèmes UCC,  il est d’autant plus pratique que le WebRTC comporte de nombreuses mesures de sécurité intégrées.

Notamment, le WebRTC établit ses communications par des connexions directes en peer-to-peer. Cela signifie qu‘au lieu de vous envoyer vers un serveur tiers, vous êtes directement connecté à l’autre utilisateur. Par conséquent, vos communications ne sont accessibles qu’à deux entités : vous-même et votre interlocuteur. À aucun moment du processus, vos données ne sont accessibles par une pièce supplémentaire de matériel ou de techniciens.

Cela est d’une importance capitale pour la sécurité, car cela minimise les étapes au cours desquelles vos données peuvent faire l’objet d’un accès illicite. Si vos communications sont acheminées vers un serveur externe, des hackers peuvent s’y introduire et y intercepter vos données. Si des techniciens accèdent à votre connexion ou si des données sont déchargées, des hackers peuvent également les récupérer à cet endroit. En éliminant ces points vulnérables, le WebRTC limite la manière dont les hackers peuvent accéder à vos données et rend vos communications beaucoup plus sûres.

Cependant, même sans serveur, les données peuvent toujours théoriquement être piratées pendant leur transfert en peer-to-peer entre les applications. Heureusement, le WebRTC comprend des mesures intégrées pour éviter cela.

Le WebRTC permet également le cryptage des données, c’est-à-dire des protocoles qui codent vos données pour empêcher tout accès illicite. Deux mesures – le Datagram Transport Layer Security (DTLS) et le Secure Real-Time Protocol (SRTP) – fonctionnent en tandem pour ce processus.

Par conséquent, vos données sont cryptées avec des codes qui sont :

  • Extrêmement complexes
  • Uniques à cette session de communication
  • Vérifiés au début de la session pour être uniques et complexes
  • Jamais décryptés avant d’atteindre l’application de l’utilisateur

Tous ces facteurs font que les chances que des hackers accèdent à vos données sont minimes. Même s’ils les interceptent, ils n’auront pratiquement aucune possibilité de les décoder et donc de les utiliser.

Le WebRTC offre également des protections intégrées contre les intrusions en étant entièrement hébergé au sein de votre navigateur. Comme le WebRTC n’a besoin d’aucune installation pour fonctionner, il n’existe en fait sur aucun fichier de votre ordinateur. Cela signifie que même si des hackers accèdent à votre appareil à distance, ils n’auront aucun moyen d’accéder à votre système de communication réel.

Enfin, comme le WebRTC s’exécute directement dans le navigateur, il est automatiquement mis à jour chaque fois que votre navigateur reçoit une mise à jour. Cela signifie que pour obtenir la dernière version de l’outil, il suffit de relancer le navigateur, ce qui simplifie encore son utilisation.

Le WebRTC et Wildix

Toutes ces raisons expliquent pourquoi Wildix s’appuie principalement sur le WebRTC, et comment Wildix gagne en sécurité et en facilité d’utilisation.

Grâce au WebRTC, Wildix peut lancer une suite complète d’outils de communication directement dans votre navigateur. Sans téléchargement supplémentaire, vous aurez accès au chat, aux appels vocaux, aux vidéoconférences et même aux webinars complets.

En ce qui concerne la sécurité, Wildix bénéficie d’une protection inhérente supplémentaire grâce à sa fondation sur la technologie WebRTC. Avec des connexions directes en peer-to-peer et un cryptage inné de toutes vos données, Wildix assure une sécurité totale des données sans sacrifier la convivialité.

Avec des capacités de niveau entreprise très efficaces, Wildix tire le meilleur parti du WebRTC pour une solution UCC vraiment efficace. En ce qui concerne les systèmes de communication modernes, Wildix se place facilement en tête du marché en utilisant et en développant même cette technologie Open Source clé.

Pour en savoir plus sur la technologie UCC, abonnez-vous pour recevoir gratuitement notre magazine !

Social Sharing
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *